Le verre

{ Le verre, la matière et sa transformation }

Il existe deux types de verre avec lesquels je travaille, le verre sodocalcique et le verre borosilicate.

J’utilise principalement le verre sodocalcique pour la fabrication des perles. C’est un verre tendre, qui nécessite un savoir faire aiguisé pour le travailler car il est très sensible aux chocs thermiques durant la chauffe. C’est pour cela qu’une recuisson est nécessaire, lorsque la pièce est finie, nous l’enfournons dans une atmosphère qui peut varier de 490 °C à 520 °C et ceci pendant plusieurs heures. Cette étape permet de maintenir toutes les couches de verre à la même température pour qu’elles puissent ensuite refroidir en même temps. C’est cette étape qui permet aux perles d’être résistantes par la suite.

Lorsque je réalise d’autres pièces  en verre qui nécessitent un verre plus dur et qui souffrira moins des chocs thermiques pendant le travail dans la flamme, j’utilise le verre borosilicate qui peut supporter un écart de température de 200°C.  Il sera tout de même recuit pour annuler les tensions entre les différentes couches mais avec une température supérieure, entre 550 °C et 590°C.

J’utilise du verre sous forme de baguette en provenance d’Italie, d’Allemagne,des Etats-Unis ou de Chine. Eh oui, la chine détient encore de nombreux savoir faire, qui riment avec qualité et petite quantité ! Le verre de couleur est un matériau rare, qu’on ne peut trouver que dans les magasins spécialisés. Parfois même, certaines couleurs sont produites en série limitée ! Elles sont composées de différents oxydes, comme le cobalt, le cuivre, l’argent ou l’or et bien d’autres encore. Ce qui en fait un matériau précieux. De plus le verre n’est ni polluant ni toxique, il est donc sain.

{ L’amour du verre }

Le verre est une matière noble qui renferme de nombreux secrets, il me plaît de le travailler pour ses qualités esthétiques et profondes.

Il traverse le temps et offre tout un panaché de possibilité dans la création. Il n’y a pas d’équivalent à mes yeux. Il est magnifié lorsqu’il côtoie les métaux, il se réchauffe lorsqu’il se mêle au bois et seul il nous charme par sa brillance, sa transparence ou encore par ses nuances dans les couleurs et il peut se travailler à chaud ou à froid et sous divers formes.

Le verre régale nos sens et les stimule, quel plaisir que celui de sentir le verre sous ses doigts, aussi doux que du velours, de le sentir se réchauffer au contact de notre peau et de le voir étinceler au soleil ! Le verre offre une multitude de possibilités de couleurs, de formes et de motifs. C’est le roi des métamorphoses, son aspect aussi peut être très varié, opaque, transparent, brillant ou mat. Il est également possible d’inclure différents matériaux, des métaux précieux, des pierres, des gemmes et le verre prend alors une toute autre dimension. C’est tout ce potentiel que le verre nous offre qui me séduit et qui m’entraîne sur des terrains de jeux très surprenants !

Pour moi, c’est une matière vivante qu’il faut comprendre et observer. Elle détient de fortes capacités vibratoires car c’est aussi un émetteur récepteur transmetteur, qui comme toute matière liée à la terre et qui compose notre univers porte en elle de vraies énergies. Le verre représente simplement, la fusion des éléments qui nous entoure.

 Glass Rods CIM Glassworks France baguette de verre de la marque CIM en France