La revue du verre| 5 baguettes Ornela Preciosa à l’Age du Verre

Article sponsorisé par l’Age du Verre.

Ornela Preciosa Isabela Turquoise Foncé Isabella Topaze Olivine

Je vous propose un nouvel article consacré au test de couleurs. Cette fois ci, j’ai eu l’opportunité de tester 5 baguettes de verre sodocalcique de la marque Ornela Preciosa, distribuées ici par Pascal Guegan sur son site internet « l’Age du Verre « , avec 148 couleurs, dont 92 transparentes et 56 opaques, une belle palette à votre disposition en somme !

Ornela Preciosa est une manufacture de la République Tchèque. Le coefficient d’expansion (COE) 104 ou proche de 104 est compatible avec toutes les couleurs Effetre et tous les verres 104. J’ai pu choisir les couleurs de ce lot, certaines m’ont attirées pour la pigmentation comme le bleu et le  vert opaque, les autres m’intriguaient pour la comparaison avec d’autres marques.

{ Les couleurs Ornela Preciosa en poche pour cette revue }

Ornela Preciosa Perle de Verre Noeud Nathalie Crottaz

Topaze, Isabella, Vert Riche,Turquoise Foncé et Olivine 

Tout d’abord, les baguettes sont en excellent état, aucunes rayures apparentes le long des tiges. Ce qui laisse entrevoir un usage optimum du verre sans micro bulles, ce qui est appréciable, surtout pour les transparents. A froid, les couleurs semblent couvrantes, de qualités et homogènes.

J’ai eu le plaisir de tester des baguettes de 37 cm environ, ce qui m’a permis de réaliser des perles plus personnelles à l’issue du test. Il faut savoir aussi que le diamètre des tiges est en moyenne de 8 mm, donc c’est un paramètre à prendre en compte dans votre commande. Pour une personne comme moi qui travaille beaucoup les couleurs en gros format, c’est très agréable d’avoir un diamètre plus épais car j’ai la sensation que je consomme du verre moins rapidement. Certes,  il faut masser le verre plus longuement pour le chauffer mais obtenir de grosse quantité de verre plus rapidement est un bon atout. Un diamètre plus épais, permet aussi un meilleur contrôle du verre lorsqu’il est en fusion et en quantité en bout de baguette.

{ Place aux Tests }

 

 

Topaze [réf:1008] :  Cette couleur ambrée medium est vraiment très propre, pas de micro bulles, la couleurs est stable. Comme toutes les couleurs transparentes, elle fonce et s’intensifie en couche épaisse et s’éclaircit en couche fine.La couleur devient miel sur les couleurs claires comme le blanc ou le beige.

Isabella [réf:1305]: J’ai été très surprise par cette couleur. C’est une des plus intéressante du lot. Isabella est une couleur ivoire, qui réagi très fortement aux contact d’autres couleurs mais aussi selon les méthodes de façonnage utilisées.Il reste opaque en fine couche. On pourrait croire qu’il est semblable à l’Ivory de chez Effetre, mais non.

Pour commencer, faites attention à la préchauffe et même à la re-chauffe de la baguette . Celle ci devient crème à la chauffe. En fil fin , la couleur crème restera apparente, sinon elle deviendra légèrement plus foncée, comme un caramel au lait. Mais le plus étonnant vient après. Si l’on file une perle uniquement avec la gravité, la couleur se teintera d’un beau camel digne des dunes de sable d’un désert mais si la perle est marbré rien qu’une fois, la couleur crème apparaît immédiatement par endroit et laisse de belles colorations aléatoires.

Sur le Turquoise Foncé, elle laisse apparaître un petit liseré marron foncé sur les bords, sur le Vert Riche elle semble s’éclaircir voir s’élargir. C’est une couleur qui tiens l’enrobage au transparent Effetre.

 Vert Riche [réf:5342]:  Un vert qui oscille entre le kaki, le sapin et des tons plus jaunes. Le verre devient rouge brique à la chauffe, alors attention à vos combinaisons à chaud. C’est une couleur qui laisse des empreintes au filage, ce qui est à mon goût un avantage mais qui peut être aussi un défaut pour d’autres. Je trouve quand à moi que cela permet de jouer avec le verre et de trouver des fonds de perles intéressantes et qui limite une certaine monotonie. Il reste bien visible sur du noir.

Turquoise Foncé [réf:6316]: Cette couleur est très intéressante et m’a bien surprise. Pour commencer, c’est une couleur sensible qu’il faut prendre soin de préchauffer longuement avant de se placer dans la deuxième partie de la flamme, sinon attention aux éclats.

Cette couleur fonce légèrement à la chauffe voir peu devenir grisâtre, sinon c’est une couleur opaque qui reste plus ou moins homogène lors du façonnage si la chauffe l’est aussi. C’est une couleur qu’il faut traiter délicatement car elle peut légèrement se dévitrifier ou produire des micro bulles qui éclatent en superficie. Bien que ce soit une couleur opaque, elle pourrait se rapprocher des couleurs opalines comme vous pouvez le constater sur la pastille,  elle devient plus ou moins transparente en fine couche. Il réagit avec les beiges en révélant un liseré marron foncé et il reste visible sur du noir.

Visuellement, je trouve qu’en réel, les perles on vraiment un aspect et une texture qui pourraient ressembler à des imitations de pierres. Le verre n’est ni brillant, ni mat, ni satiné, semblable à un gemme délicatement poli. Ce qui n’est pas étonnant, puisque Ornela Preciosa est reconnue pour produire ce type d’imitations de pierres semi précieuses. Je trouve cette couleur vraiment singulière.

Olivine [réf:5023]: Olivine est un beau vert bouteille lumineux. Légèrement acidulé mais quand même boisé.C’est une couleur stable, sans défauts qui tient l’enrobage transparent Effetre.  S’éclaircit en couche fine, s’assombrit en couche épaisse.

{Les essais }

Ci dessous vous trouverez des essais de réactions des couleurs entres elles, avec mon traditionnel ajout de couleurs de base.

Ci dessous d’autres tests, où vous pouvez voir les réactions des fils et des points. Vous noterez que j’ai eu de la casse sur les tests d’enrobage. Je ne me prononce pas, c’est peut-être le transparent Effetre, c’est peut-être le fait que je les ai filées sur le même mandrin auquel cas des chocs thermiques ont pu avoir lieu. A vous de me faire un retour sur la question. J’éditerai le sujet pour y apporter mes conclusions  définitives.

 

{Mes perles}

J’ai pu noté que le fil de verre Isabella s’est au cours du façonnage estompé et élargit. C’est tout de même intéressant et me donne une grande idée. Le beige Isabella a absorbé le fil de verre Vert Foncé, c’était à prévoir et renforce la finesse du motif.

>>ETSY<<

{En Résumé}

De belles découvertes sur ce lot, j’ai plusieurs idées en têtes pour approfondir ces tests et perfectionner ma méthode de recherche. J’ai très envie d’en découvrir davantage au sujet de cette gamme de verre et de cette marque, notamment autour des couleurs améthystes qui me paraissent incroyablement vives, lumineuses et pigmentées, ce qui est rare !

Ma couleur préféré ici va peut-être vous surprendre, il s’agit du vert Olivine, mais je suis influencée par mes perles finales. Car c’est la perle que je préfère de toutes. Mais en terme de sensation et de possibilité c’est incontestablement la couleur Isabella qui me séduit, car elle offre de nombreuses possibilités esthétique.

Si vous avez des demandes particulières, pour que je test pour vous des couleurs, des marques, n’hésitez pas à me le faire savoir car d’autres articles viendront sur la revue du verre. Mais en attendant, vous pouvez dès à présent vous rendre sur la boutique en ligne de l’Age du Verre pour visualiser les coloris proposé et pourquoi pas tester par vous même cette marque, d’excellente qualité.


Si cet article vous à plu, vous pouvez choisir de me soutenir sur Tipee et dans tout les cas le partager sans hésiter !

Merci à vous pour votre visite, j’espère que cela vous inspire ! A bientôt.

.Nathalie.

8 réflexions sur “La revue du verre| 5 baguettes Ornela Preciosa à l’Age du Verre

    • Nathalie Crottaz dit :

      Merci ! Si ça a pu enrichir tes connaissances sur le verre et que cela te donne envie de tester c’est génial !

      J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Je m’entraîne pas mal ce moment sur cette symétrie 🙂 Belle couleur le topaze oui je suis d’accord! merci!

      J'aime

  1. Delphine dit :

    Bonjour
    Je vous découvre et j’adore ce que vous faites !en particulier Je craque sur vos petits noeuds j’en avais jamais vu de comme ça et surtout je me demande comment vous arrivez à ce résultat ? Il faut dire Je débute dans le fillage de verre! merci pour vos conseils et vôtre partage!

    J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Bonjour Delphine,

      Merci pour votre passage et votre message, qui sont autant d’énergies pour moi dans mon aventure que de plaisir !
      Effectivement les petits nœuds sont uniques et sont ma propre création, je travaille dessus depuis 4 ans et je suis désormais capable de les reproduire a quelques variations prés de la même façon mais ce résultat provient d’un temps de travail considérable bien que ce soit une petite pièce. Je les réalise sans presse, donc il y a plusieurs étapes à ne pas rater pour obtenir un joli bombé et de beaux étirements. Le nœud est un travail de façonnage, avec des creux,des réductions et des étirements. Sans oublier la gravité et la force d’attraction du verre en fusion qui permettent ce résultat. Si vous aussi vous travailler une pièce de façonnage particulière, observer vos étapes et tentez de comprendre vos erreurs pour les améliorer en cherchant une parade, une solution.
      Depuis quand travailler vous le verre ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s