Un défi de 7 jours | Combo Final – Bilan

Le défi de 7 jours est terminé ! C’est le moment du bilan et de la perle combo !

Vous m’avez suivis pendant 7 jours afin de voir les avancements de mes recherches autour du motif des lignes brisées, que l’on obtient avec la technique du râteau. J’espère que cette expérience vous aura autant divertit qu’enrichit, tant par le contenu que par vos propres déductions et réflexions au fil des jours.

Voici la perle finale qui devait reprendre un certains nombre d’éléments techniques, que j’avais mis en pratique durant le défi. Son façonnage a été un moment très intense, pour lequel j’ai pratiquement mis en place un rituel de préparation mental. Le fait de rendre public ce défi était un peu stressant je dois l’avouer, car je ne voulais pas décevoir en produisant quelque chose de non esthétique pour clore le défi, mais il est question d’art brut ici et je voulais garder cela en tête. Une bonne préparation avant l’action, mais un lâcher prise pendant l’action.

J’ai donc préparé mon poste de travail, j’ai mis de la musique relaxante puis  après avoir dessiné la perle que j’imaginais et retracé les étapes importantes de sa construction, j’ai lancé le four et réalisé mes préparations. J’ai eu plusieurs soucis pendant le processus et j’ai choisi de  laisser la perle devenir ce qu’elle voulait devenir en essayant de suivre le mouvement plus qu’en le contrôlant réellement,  car le vrai but de l’expérience n’était pas de produire quelque chose de beau  et de parfait, mais plutôt quelque chose de constructif, d’enrichissant pour moi et surtout de pouvoir rebondir sur les choses  qui surviendraient pour aller vers le mieux à l’avenir en ouvrant de nouvelles pistes d’explorations. C’est un exercice auquel j’ai vraiment pris gout et qui révolutionne la vision que j’ai de mon travail et de mon approche.

Autant assumer l’expérience telle qu’elle est, brute et réelle, puis observer le résultat et en déduire des leçons pour trouver des solutions  et pour faire mieux la prochaine fois. Je trouve cette perle riche d’enseignements et riche d’idées. L’idée qui me plait le plus est le décor interne de la couche externe, visible derrière le mouvement de l’infusion. L’infusion n’est pas aussi belle que je l’aurai souhaité du fait des nombreuses étapes à marbrer le verre, qui ont écrasées les volutes bleues au fil du temps.  Il y’a trois enrobages successifs sur de grandes surfaces. Il y a des lignes courbes à l’intérieur , sur la couche du dessus de la frit de verre puis encore au dessus le ratissage du fil en dégradé dans un mille-feuille d’enrobage.

Au final, la perle est surprenante, elle est très grande et elle ressemble à une ampoule. Ce qui tombe plutôt bien car je voulais nommer cette perle « Infusion d’Idées » ! C’est fou ! Je suis ravie. Et je tenterai de reproduire cette combinaison à l’avenir. Pour améliorer l’idée et le concept.

C’était pour moi une première que de me lancer un tel challenge et de le rendre public . Durant tout ce temps,  j’ai reçu de nombreux messages et plusieurs commentaires très encouragent, parfois admiratifs. Mais rendre cette expérience visible sur le blog était une façon de vous inviter dans mes démarches personnelles pour stimuler ma créativité et mes méthodes de travail afin de vous stimuler également à progresser et à aller plus loin dans vos démarches. Me rendre compte au travers de vos messages que cet élan technique et créatif puisse également vous stimuler  et vous donner réellement envie de pratiquer davantage le filage de perle et ce de façon plus intense est un sentiment formidable et je suis heureuse de vous avoir transmis de cette façon, un peu d’énergie pour votre propre cheminement artistique et le développement de celui ci.

Ceci me ramène directement à poser le regard sur ma façon de transmettre mes savoirs faire et de transmettre mon intérêt pour le filage de perle dans le cadre de mes stages. Même si je suis une jeune enseignante et que j’apprend à enseigner chaque fois avec un peu plus de pédagogie au fil des rencontres, finalement pour moi, transmettre mon savoir faire n’est pas seulement donner la capacité à des personnes de travailler une matière, mais c’est aussi une façon de transmettre ma vision de l’art, de la perle de verre, sa place dans notre monde, son rôle,  son histoire autant que je le peux, comment progresser et comment être soi en acquérant de la technique. C’est aussi lutter contre l’idée que la technique est un frein à  la créativité, car pour moi la technique est justement l’ouverture de centaines de portes qui mènent vers des centaines de chemins possible et je viens de le prouver finalement. Car je vous ai montré pendant 7 jours qu’avec une seule technique de base on pouvait réaliser des dizaines de variations. Ce sont ces variations influencées par vos sources d’inspiration et votre imaginaire qui fera de votre travail quelque chose de particulier. C’est ce qui me fascine dans les techniques de bases. Elles sont la base de l’avenir. Et ce n’est pas seulement les bases de la manipulation de la matière mais aussi l’acquisition de gestes efficaces, de réflexes et de mouvements bien exécutés qui seront autant de clés vers une bonne pratique et une bonne technique que vers l’épanouissement et la satisfaction personnelle. Le but, est quand même d’avoir du plaisir et d’être heureux de travailler cette matière !

Et c’est fou de voir comme toutes les choses sont liées et comment toutes les règles de bases sont applicables dans n’importe quel domaine qui constitue la vie d’un être humain. Si on veut améliorer notre avenir dans la société par exemple, il est bon de connaitre le passé pour pouvoir évoluer de la meilleure façon qui soit. C’est la même chose dans notre domaine, pour évoluer dans la perle de verre il serait bien de connaitre l’histoire de la perle, ses techniques de fabrications anciennes puis contemporaines pour enfin créer le futur de la perle. C’est une question de conscience finalement.

Conscientiser sa pratique est ce qui permet tout cela et c’est l’enseignement premier que je tirerai de ce défi. Cette démarche est tout à fait transposable à d’autres domaines de créations et j’espère que cette expérience raisonnera en vous qui me lisez comme l’immense vibration d’une onde que vous pourrez ressentir au plus profond de vous et qui laissera les peurs et les doutes de côtés pour que vous puissiez concrétiser vos idées en oubliant le jugement des autres, ce poison, cette prison qui nous empêche d’être nous et d’être en alignement avec nous dans la vie. La compétition, la jalousie, sont des poisons qui freinent la créativité et la libération de nos états d’âme, de nos idées, de nos pensées… L’art brut est un moyen de trouver cette libération, l’art brut est l’exploration. Sachez le, cela existe et vous ne devriez plus avoir peur de montrer votre travail.

C’est ici, un condensé d’idées, que j’aimerais développer plus longuement à l’avenir… La perfection n’est pas le but en soi. C’est une ligne directive. Et je crois qu’il m’aura fallut 6 ans de pratique pour intégrer pleinement cette idée et me sentir de plus en plus alignée avec cette vision.  C’est bon d’assumer ses erreurs car ce sont elles qui nous permettent de rebondir et d’améliorer sa technique. Le lâcher prise artistique est une notion qui raisonne en moi depuis quelques mois et je crois que c’est très fortement lié à la pratique de la méditation pré et post action, mais ceci est un autre sujet.

Je vous remercie pour avoir suivie cette aventure, pour être de plus en plus nombreux à lire mes écrits, à observer mes perles et à apprécier ce tout.  Merci pour votre soutiens et nos échanges.

 

6 réflexions sur “Un défi de 7 jours | Combo Final – Bilan

  1. Anne Prim'verre dit :

    Bravo et encore bravo!
    Comme tout cet écrit est riche et passionnant!
    Au delà de la partie technique qui retenait déjà tout mon intérêt de perlière relativement débutante, j’ai eu un réel plaisir à lire tes commentaires sur le lâcher-prise artistique, sur les représentations qu’on a tendance à ériger comme des valeurs absolues et qui nous confinent dans l’idée de la perfection.
    Le regard des autres, les poisons qui freinent la créativité, mais aussi, les multiples chemins grâce à la maîtrise des techniques, des gestes,… tout cela est si limpide d’un coup!
    Ton message est emprunt d’une merveilleuse bienveillance et d’une générosité qui me touchent profondément.
    L’onde d’inspiration est d’énergie est parvenue jusqu’à moi.
    Alors, tout simplement, MERCI NATHALIE!

    J'aime

  2. Nathalie Crottaz dit :

    J’ai des frissons de joie, je suis touchée que le message soit passé, j’ai reçu d’autres commentaires sur facebook mais le doute et la peur sont encore présent chez certaines personne alors qu’il ne faut pas envier mon travail mais s’inspirer de ma démarche pour dépasser ces états d’âme justement et affronter les étapes qui sont inévitables dans l’apprentissage. Des étapes dont il ne faut pas avoir honte de montrer car lorsque l’on voit la progression de quelqu’un, on devient inspiré, on veut y arriver aussi, on se dit que c’est possible. Je partage mon travail depuis 2008 je crois avec mon premier blog. Ce deuxième blog , je le voulais plus conscient, plus riche en contenu et en réflexions. Réflexions, qui ne seraient plus basées sur mes doutes et mes peurs mais sur les enseignements et l’expérience que j’ai pu acquérir en 6 ans de pratique, sur le plaisir et le bien être que cela procure d’assumer son aptitude a créer des choses, qu’elles soient parfaite ou imparfaite, immature ou mure, chaque idée diffusée est une onde qui se répercute sur quelqu’un..

    En tous cas merci infiniment pour tes commentaires et ce commentaire en particulier, qui me rend plus qu’heureuse de voir que mon message passe, que mon energie se diffuse et qu’il donne du courage.

    J'aime

  3. Léonart GlassWorks dit :

    Là je dois avouer que le fait de lire ton débrifing(je ne crois pas que l’on l’écrive ainsi),post action,résonne en moi comme une révélation et je dois reconnaître que je te rejoins sur le fait que l’on devrait pas avoir peur du regard des autres et des critiques ,mais au contraire s’en servir comme une source d’énergie pour le transformer en ondes positives pour aller de l’avant et avancer,merci lire tes lignes m’ont booster pour continuer à expérimenter mes essais et approfondir la technique…et pourquoi pas me lancer des défis perso .Un grand Merci pour ce partage d’un bout de tes expériences et de ton temps,Léonart.

    J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Super, au vue des derniers post des gens sur facebook, j’ai la sensation d’avoir inspirer un bon nombre de personnes ou en tous cas de donner envie de foncer et de progresser. Donc en cela le défi est une réussite tant personnellement que pour la communauté de la perle alors je suis très heureuse d’avoir fais ça. Je pense qu’il est important de travailler pour gagner de l’argent, travailler pour soi pour les choses que l’on a à dire et pour la communauté en laissant l’individualisme de côté l’espace d’un moment et de penser que nous sommes un tout et qu’ensemble les choses iront plus loin et mieux.

      J'aime

  4. Léonart GlassWorks dit :

    Juste un dernier petit mot Nathalie,au vu de la grosseur de la perle combo,heureusement que l’expérience à duré que 7 jours avec 5 perles par jours,parce au vu de toutes les pistes que tu as exploré ,si l’expérience c’était prolongé…soit tu présentais un triptyque de perles ,soit il aurait fallu un plus gros chalumeau,bise à toi ,Léonart.Merci à toi…

    J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Tu as l’oeil et le recul qu’il faut ! Effectivement, j’ai du enlever une étape sur la construction de la perle car mon chalumeau n’était plus asse puissant et ça a été une vraie frustration pour moi. Je n’en ai pas parlé d’ailleurs, j’aurai pu dire bien d’autre choses dans ce bilan, comme les idées qui me sont apparut du matin au soir pendant tout le défi et l’énergie qui s’est vraiment décuplé au fil des jours… En tous cas c’est une perle que je vais retravailler a l’avenir en plus long et en moins gros le temps de changer de chalumeau. Mais avant je vais devoir m’offrir un nouveau concentrateur, car les miens commence à vraiment fatiguer…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s