Expérimentation| La pierre mysterieuse

Le jardin de mes grands parents était toujours élégamment fleuri dans mes souvenirs d’enfance, avec toutes sortes de Dahlias, de Roses, de fougères et de plantes médicinales… J’y ai dégusté mes premières capucines, au gout de moutarde et soigné mes premières piqûres de moustiques avec les feuilles de plantain sauvages… Nous allions chercher de l’eau au puit pour arroser le potager et nous y récoltions les légumes  pour agrémenter nos repas. Ma grand mère à toujours été une amoureuse de la nature et de la beauté originelle des choses, du bois, des plantes, avec un gout prononcé pour la décoration d’intérieur naturelle, sobre et le dont de créer une atmosphère chaleureuse et conviviale au fil des saisons. Le matin après la rosée, elle me faisait ramasser les pétales de fleurs tombés au sol, je les récoltais dans une petite panière basse en osier et nous les mettions ensuite à sécher dans la chaufferie. C’est un de mes plus agréable souvenirs là bas, à la campagne. Dans son jardin, joliment décoré elle disséminait un peu partout, toutes sortes de pierres et de minéraux, certainement pour leurs propriétés énergétiques, mais je n’en n’avais pas conscience à ce moment là. Parmi ces pierres, dans un petit coin entre le puit et l’étendoir à linge, il y avait une pierre brillante, d’un jaune vraiment très singulier, que je n’avais jamais vue ailleurs dans la nature.

Les années sont passées et ce souvenir s’est perdu dans ma mémoire, jusqu’à récemment, en me promenant à nouveau avec Guillaume dans le jardin. En arrivant devant le parterre de fleurs, je me suis souvenu de cette pierre, qui n’était plus là. J’ai interrogé ma grand mère, qui en fait l’avait changé de place. Le mouvement crée l’énergie. J’étais impatiente de la revoir. Je voulais à tout prix pouvoir l’identifier et raviver le souvenir de cette couleur dans ma mémoire. Une fois la pierre entre les mains, nous avons réalisé avec Guillaume que ce n’était pas une pierre comme les autres, après quelques recherches je peux dire qu’elle avait une couleur et une texture très proche de la Dewindtite ou de la Vanuralite  mais elle était composée de strates transparentes et verdâtre. Mais, c’était du verre ! Nous en étions certains.

bloc-de-verre-jaune-fond-de-creuset

Depuis que je travaille le verre, j’éprouve une réelle envie de comprendre son histoire en France, son évolution et sa disparition. Car nos usines de fabrication de verre sont fermées depuis de nombreuses années. Ce bloc de verre brut, représente tout cela. Ma grand mère à ramasser ce fond de creuset dans le jardin d’un membre de sa famille en région parisienne, cette personne l’avait lui même trouvé enfouis dans la terre de son terrain à proximité d’une ancienne usine … Ces détails sont encore un peu flous à vrai dire.

pierre-mysterieuse-mineral-verre-jaune-strates

Je l’ai ensuite montré à différentes personnes, Pascal Guegan, archéologue de formation, spécialisé dans la perle de verre et Paul Trautman,  fabricant de baguette de verre aux Etats-unis. Tout deux ont été d’accord pour affirmer que c’était un fond de creuset. Ce qui confirmait notre analyse. Après notre discussion autour de ce bloc de verre, j’ai expliqué que j’aimerais bien en prendre une partie pour faire quelques tests, Pascal m’a suggéré que ce serait une bonne idée d’en faire des perles et d’en offrir une à ma grand mère car j’étais malgré tout partagé entre l’idée de casser littéralement ce souvenir d’enfance et la curiosité de voir le résultat d’une transformation à chaud. Son idée m’a séduite. J’ai offert la plus jolie perle à ma grand mère, qu’elle a exposé sur le devant d’une petite fenêtre du salon, qui donne sur le jardin. Avec les autre perles, j’ai réalisé un marque page composé de 7 perles. La dernière est un peu particulière, car j’ai souhaité conserver au maximum les couches de verre sur la perle.  Un filage classique aurait mélangé toutes les couches, j’ai donc opté pour une superposition brut de deux morceaux du bloc jaune, puis j’ai ensuite façonné la perle de manière à ce qu’elle représente un minéral en pointe avec une base irrégulière comme on en voit souvent. Ces minéraux sont utilisés pour la guérison la majorité du temps, la pointe permet soit d’adsorber les énergies pour les extraire soit de les charger pour les retransmettre. Je trouvais que c’était une symbolique intéressante pour finaliser ce projet et de faire le lien entre les livres et les minéraux, comme la sagesse des anciens et le souvenir de mon enfance.

 

perle-de-verre-energie-spirituelle-mineral-pointe-de-guerison-jaunemarque-parge-perle-de-verre-artisanal-lecture-spirituelle-cristal-mineral-point-de-guerison
Pour clore cette expérience, je vous propose de regarder une courte vidéo que j’ai réalisé avec le processus de destruction et de renaissance du verre. Pour moi ça a été vraiment exceptionnel de réaliser ces quelques perles avec ce verre , j’ai eu beaucoup de plaisir a travailler sur ce petit projet, avec la nostalgie de mon enfance comme point de départ et avec le projet final comme source d’énergie. Comme quoi les petits projets ont un gros pouvoirs sur notre être. Et puis, je vous invite à me retrouver sur instagram au travers de Neha Crea, là bas j’ai dernièrement posté la signification et le symbolisme de la couleur jaune, ce qui complétera cet article.


.A bientôt.

6 réflexions sur “Expérimentation| La pierre mysterieuse

  1. Anne Prim'verre dit :

    Bonjour Nathalie!
    Merci pour ce beau récit! J’adore ces histoires qui établissent des ponts entre l’histoire (individuelle) et l’Histoire (« universelle »), entre notre passé et notre présent et qui donnent sens d’une manière surprenante par des aspects symboliques et inattendus.
    La vie réserve tant de signes de ce type, faut-il encore les percevoir! D’où l’importance, à mon sens de garder, notamment, son âme d’enfant.
    Ta grand-mère a dû être très émue du cadeau que tu lui as réservé!
    Quant à ta plus longue perle, en pointe, elle m’a fait penser à un crayon…joli clin d’œil pour un marque-page et pour écrire une telle histoire…

    Vivement ta prochaine! 😉

    J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Bonjour Anne, oui le passé et le présent de confondent dans cette création. c’était un petit projet qui me tenait à coeur. C’est bien parfois de penser pure plaisir et de prendre le temps pour ça. C’est vrai que tout au long de mon enfance et adolescence j’ai eu plusieurs signes autour du verre, dommage pour moi d’avoir réalisé cela après mes 20 ans. J’aurai aimé découvrir cette discipline bien avant ! 🙂 Merci pour tes mots, qui me touchent chaque fois un peu plus. Bonne journée.

      J'aime

  2. crottaz michèle dit :

    effectivement, joli récit, connaissant bien les lieux , en fermant les yeux j’ai réussi à visualiser tout ton récit , bravo pour ce récit magique et ces magnifiques perles jaunes marbrés , bisous

    J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Merci Aurélie, c’est moi qui suit touchée de voir qu’on lis mes écrits et qu’on puisse ressentir les sentiments que je transpose à mon travail. Merci d’être là !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s