Glass Trip | Le Flame Off made in UK

J’ai rarement l’occasion de participer à un événement en tant que visiteur depuis que je me suis professionnalisée, dans le domaine du verre au chalumeau. Et pour cause,  soit je tiens un stand pour exposer mon travail et promouvoir mon savoir faire, soit je fais partie de l’organisation. Dans les deux cas, je suis toujours très bavarde et je m’attarde souvent avec les gens que je rencontre, mais je n’ai jamais assez de temps pour regarder précisément chaque créations ou approfondir des discussions. Le week-end dernier, je suis partie en Angleterre, à Uttoxeter pour le Flame Off annuel, organisé par Tuffnell Glass et ceci en tant que visiteur. J’ai donc pris le temps de flâner !

Mais avant tout, qu’est ce qu’un Flame Off ?

Un flame Off est un événement qui peut être ouvert au public ou privé. Il se déroule souvent sur plusieurs jours, durant lesquels les verriers au chalumeau se rencontrent et travaillent tous ensemble autour d’une table. S’ajoute très fréquemment à ceci des stands où les fournisseurs présentent leurs fournitures aux verriers et où les artistes exposent et vendent leurs créations au public. Des démonstrations où des conférences sont organisées afin d’enrichir la communauté de savoirs technologiques et techniques. C’est donc un type d’événement précieux pour l’épanouissement de notre métier et de notre communauté.

Durant ces deux jours, j’ai tenu à filmer cet événement, afin de vous proposer une vision de mon expérience là bas. Participer à un tel événement à l’étranger, c’est avant tout avoir l’opportunité de rencontrer physiquement des personnalités que je connais parfois uniquement  virtuellement. Pour moi c’est important d’ancrer  dans le réel les rencontres dans une communauté où les échanges actuellement s’effectuent majoritairement par internet. Ce type d’événement est donc une réelle opportunité de se retrouver entre verriers, entre artistes, débutants ou confirmés et d’échanger divers points de vues et connaissances atour du verre, du chalumeau et de la communauté.

Durant ces deux jours je m’étais fixé plusieurs objectifs :

  1. Assister à toutes les démonstrations.
  2. Rencontrer les trois invités d’honneur, Rashan O jones, Gay Massender et Vera Röder.
  3. Rencontrer les membres du bureau de la GBUK.
  4. Participer au Flame Off en réalisant plusieurs collaborations.
  5. Tester du verre ou autres matériaux mis à disposition.
  6. Retrouver Amanda Muddimer, qui était notre invité d’honneur lors de notre Symposium organisé par l’A.V.C.F en juin dernier.
  7. Me fournir 6 casiers de rangement pour mes baguettes.
  8. Découvrir, profiter, rencontrer, admirer, manger, rêver, pratiquer…

Mais avant de rentrer dans les détails, je vous laisse regarder la vidéo spécialement réalisée pour vous !

Les démonstrations

Au Flame Off made in UK, il y a trois invités d’honneur qui auront l’opportunité de présenter leur travaux devant deux caméras, qui retranscrivent  l’événement sur plusieurs écrans. Le son est clair, ils sont équipés de micro. Cet équipement permet une bonne visibilité de leur travail mais aussi une bonne écoute de leur conseils. Plusieurs échanges ont eu lieu sous forme de questions réponses. Ils feront deux démonstrations chacun, une le samedi et une le dimanche.

J’étais très contente de revoir Vera Röder, que j’avais rencontré à Sars Poterie en septembre dernier, qui nous a présenter cette fois ci son travail autour des émaux. La rencontre avec Rashan O jones a été très amicale, en dehors de ses démonstrations officielles, il s’est donné à cœur joie de partager son amour du verre en réalisant plusieurs petites démonstrations aux tables équipées de chalumeaux. Et enfin Gay Massender était la personne que je voulais le plus rencontrer, car elle est un peu spéciale pour moi, nous avons eu chacune un article dans un même numéro du magazine Glassline, depuis nous entretenons une petite correspondance et j’avais vraiment hâte de voir ses perles car elle manie les fils d’une extrême finesse avec beaucoup de dextérité !

 

Glass Beadmakers UK 

La GBUK, est l’Association du Royaume-Uni des verriers au chalumeau spécialisés dans le travail de la perle de verre. En tant que secrétaire générale de l’A.V.C.F , il est très important pour moi d’aller à la rencontre des associations au sein de la communauté internationale, qui oeuvre dans le même but que nous.  C’est pourquoi j’avais à cœur de rencontrer les membres du bureau, afin de les écouter et de voir de qu’elle façon ils travaillent, pour enrichir mes compétences personnelles et améliorer notre vision générale. J’ai été ravie de voir qu’ils étaient très ouverts et que nous partagions des points de vue similaires sur plusieurs sujets.

Chaque année, l’Association tient un stand lors de cet événement, afin de promouvoir leurs actions. Elle offre également la possibilité à ses adhérents d’exposer une petite partie de leurs perles sur le stand. Mais c’est aussi une occasion très attendue là bas, car chaque année, un concours est organisé, au sein duquel les membres de l’Association peuvent soumettre leurs créations au vote du jury lors du Flame Off. Ce qui est vraiment génial dans ce concours, c’est qu’il a beaucoup évolué depuis sa mise en place initiale. Afin d’éviter toutes sortes d’injustices ou de provoquer des sentiments négatifs chez leurs adhérents, ils ont fait le choix de  mettre en place deux votes afin de déterminer deux gagnants. Le premier vote est effectué par les invités d’honneur, qui changent donc chaque année et le deuxième vote est effectué par les visiteurs. C’est donc une façon juste de désigner les vainqueurs, que je tiens à saluer. Chacun peut alors exprimer librement sa créativité mais aussi sa technicité. Deux visions du domaine se rencontrent, en parfaite harmonie.

Les collabs ! 

Nathalie Crottaz Flame Off Uttoxeter 2016 collab with Kathryn Greer

Je suis allée au Flame Off en compagnie de Kathryn Greer. C’est elle qui m’avait parlé de l’événement. Nous sommes donc partie ensemble dans l’idée de profiter de chaque instants et de rêver devant les étalages de baguettes de verre, mais pas seulement. Nous avions l’idée de travailler ensemble sur une perle à quatre mains et nous avons profiter de l’occasion d’être réunie pour expérimenter quelques idées, tester des couleurs et divers matériaux comme les paillettes de cuivre ou de mica, afin de nous aventurer dans la fusion de nos techniques. C’est un excellent exercice  que je recommande plusieurs fois par an ! Il est stimulant et challengeant. Le temps passe malheureusement très vite dans ce type d’événement, il faut agir vite et sur des projets courts. Il faut donc un peu d’organisation mais surtout une bonne capacité à improviser. C’est très drôle ! Voici le résultat de l’expérience:

Puis j’ai fait la rencontre de Madeline Bunyan dont j’ai toujours aimé ses perles déesses de verre et nous avons décidé de réaliser une « collab » ensemble. Le lendemain, nous nous sommes retrouver toutes les trois derrière le chalumeau. Nous avons chacune commencé une perle et nous devions ensuite continuer à tour de rôle la perle de l’autre. Chaque perle devait avoir les trois techniques signature de chacune. C’était encore une façon différente d’aborder le sujet, mais franchement tout aussi vivifiante, car encore une fois, il faut agir  vite. Je crois toutes les trois, nous avons exploré de jolies pistes qui à l’avenir risquent de resurgir.

Malheureusement, il n’y avait pas de four et les perles étaient plutôt grandes, donc il y a eu un peu de casse. Mais ce n’est pas grave car l’expérience est bien plus importante que le souvenir matériel de la rencontre !

Ce que j’aime dans l’idée de travailler à plusieurs, c’est que cela apporte énormément à chacun dans son développement personnel mais aussi dans l’épanouissement collectif. C’est à dire que la créativité de chacun est portée à son maximum et à la suite de cette expérience, une immense énergie se déploie en nous, on aimerait continuer, recommencer. Et puis une sorte d’émulation est générée, chacun veut donner son pleins potentiel et créer avec soin, c’est donc très enrichissant. Ensuite on a qu’une hâte, c’est de se remettre au chalumeau !

Je suis repartie du flame off avec des tas de souvenirs , 24 kg de bois et du verre. Le bois c’est parce que j’ai acheté des casiers de rangements pour mes baguettes de verre. Je suis allée au flame off pour ça d’ailleurs ! Fabrication hollandaise artisanale 100% garantie ! Ils seront peut-être bientôt en France, mais je n’en dit pas plus… Par contre, je ne conseille pas de reproduire cette expérience si vous voyager en train et que votre valise n’a pas de roulettes ! Le verre, c’est parce que je suis revenue avec plusieurs perles de verre bien sûr !

beadpress box

 

J’ai donc bien profité de l’événement, mais aussi de l’atmosphère chaleureuse qui règne en Angleterre. Les gens y sont charmants, comme apaisés. La vie semble douce, calme, où chacun peut libérer sa créativité et être pleinement soi. Les rues sont tantôt sous la pluie tantôt sous le soleil, mais le charme des petites maisons m’a complètement convaincue. Je suis envoûter par le style de vie anglais, les restaurants où l’on peut manger végétarien facilement et les derniers verres au bar de l’hôtel. J’y retournerai, c’est sûr !

Dimanche, avant notre dernière nuit à la Bank House Hotel, nous avons marché quelques heures dans les rues pour découvrir un peu plus Uttoxeter. Il y a beaucoup de maisons qui ont des vitraux anciens ou plus modernes. Il y a aussi deux sublimes églises, qui ont des couleurs magnifiques dans leurs vitraux et des motifs que je n’avais jamais vue auparavant. C’est un vrai plaisir de se promener là bas, j’aurais pu passer des heures à arpenter les rues pour photographier le style anglais.

Le week-end s’est terminé par un long périple en train de Uttoxeter à Derby, de Derby à Londres, de Londres à Paris et de Paris à Saint Michel sur Orge. Je suis ensuite rentrée chez moi à Chilly-Mazarin avec  beaucoup de bons souvenirs et de belles rencontre. D’ailleurs j’ai rencontré la blogueuse Mars, si vous souhaitez compléter votre vision du Flame off, je vous invite à parcourir son article à ce sujet. Deux jours avant le Flame Off , des stages ont été organisés avec les invités, mais je n’y ai pas participé, je n’ai donc pas d’informations à ce sujet mais je crois que Mars, oui !

Ah, à quand le prochain Glass Trip ?

 


 

J’espère que vous avez aimé ce reportage !

Si vous avez apprécié la vidéo et l’article pour son contenu, je vous invite à me retrouver sur Tipee, afin de me permettre de continuer la rédaction d’articles toujours plus enrichissants.

Mais surtout, partager sans compter et merci pour votre lecture et votre passage sur mon blog . A bientôt !

Nathalie.

 

 

 

 

 

 

 

6 réflexions sur “Glass Trip | Le Flame Off made in UK

  1. crottaz michèle dit :

    jolie vidéo, de belles choses encore , comme à chaque fois ! beau reportage sur cette ville , typiquement anglaise et effectivement magnifique , cela donne envie d’y flâner ….Merci Nathalie pour ce petit voyage très British!

    J'aime

    • Nathalie Crottaz dit :

      Super alors ! Merci, c’est beaucoup de travail ! J’aimerais beaucoup écrire pour un magazines, mais en france il n’en existe aucun sur le travail du verre au chalumeau. Mais peut-être que je vais postuler pour Ceramique et verre !!! ou pour Arte ! Merci en tout cas !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s